🌻 Créer sa friperie en ligne 🌻

" Comment as-tu créée ton entreprise ?" - " Est-ce compliqué de tenir une friperie ?" - "Puis-je garder un boulot à côté ?" - "Tu fais ça à plein temps ?"

Tant de questions qui me sont posées par message privé sur Instagram, que je me suis décidé à t'en faire un article ici. Tout d'abord car je me dis que certain.e.s n'osent pas venir m'en parler, mais aussi pour te proposer une réponse plus structurée. De plus, cela fait 1 an maintenant que la friperie est créée alors fêtons ça ensemble !

Je tiens à dire que je n'ai pas la science infuse, je n'ai pas fait d'étude en entreprenariat, je partage juste mon expérience comme vous me l'avez beaucoup demandé par messages.

Je commencerai par mes études, le lancement de Chinedetoncanap, la logistique d'une friperie en ligne, et enfin les difficultés que j'ai rencontrées. N'hésite pas à sauter les parties qui ne t'intéresse pas, les titres sont fait pour ça.

1/ Mes études :

Je suis loin d'être une personne scolaire, je me suis beaucoup cherchée et je n'ai jamais trop apprécié l'école donc il était important pour moi de faire des études "courtes". 

J'ai fini mon cursus scolaire avec l'obtention d'un DU Management Luxe et Mode sur Toulouse, et j'ai consacré mon mémoire de fin de cursus à l'étude de la création de Chinedetoncanap.

Etude de marché, Business Plan, Force de Porter, Business Model Canvas tout y est passé ! Même si ce n'est pas la meilleure partie d'une création d'entreprise tout ces outils sont indispensables car ils permettent de clarifier ton projet et de voir si il est viable. Alors oui, il y a de nombreuses friperies qui se montent en ce moment donc pourquoi ton projet ne serait pas viable ? Tout simplement car il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte : où vas-tu trouver ta marchandise ? Quel style ou époque vas-tu proposer sur ton site ? Qu'est ce qui te démarquera des autres ? Etc. 

(Le Business Model Canvas, un allié pour la création d'entreprise)

 

L'important est d'étudier si ton projet est viable sur 3 ans et je te conseille vivement de faire vérifier ton étude par un.e professionnel.le.

2/ La création de Chinedetoncanap :

Voyant que mon projet était viable sur 3 ans, je me suis donc lancée dans cette belle aventure. Je te passerai toutes les étapes de l'aspect légal de la création d'une micro-entreprise car énormément de sites le feront mieux que moi. 

 

(L'une de mes premières photos Chinedetoncanap)

 

"Puis-je garder mon travail en même temps d'avoir une friperie ?"

Vous êtes très, très, très, nombreu.x.ses à me poser cette question... Et... Je ne peux pas savoir pour toi. Je t'aide pas trop là, je sais.

Tout dépend de si tu veux en vivre ou si tu veux garder ça comme hobbie. Comme hobbie, évidemment que tu peux le garder et même si tu veux manger autre que des pâtes, tu te dois de le garder. Si tu veux à terme en vivre ? Alors là c'est plus compliqué. Personnellement, j'ai eu un autre travail durant les quelques premiers mois, j'étais extrêmement fatiguée mais surtout très frustrée, puis j'ai dû le quitter subitement. Quelle chance pour moi car cela m'a obligé à me lancer à 100% dans Chinedetoncanap ! Mais j'avais des économies et j'ai dû simplifier mon train de vie. Plus de salle de sport, ce sera basket et footing ! Plus de restaurants, ce sera repas à l'appartement. Adieu les vacances à la plage pour un petit moment ! Là à toi de réfléchir sur ta situation personnelle, "Suis-je seul.e à ma charge ?" "Puis-je passer des mois difficiles financièrement ?" "Suis-je prêt.e à simplifier mon mode de vie sur plusieurs mois ou même plusieurs années pour vivre de ma passion ?"

Personnellement je suis seule à ma charge, donc si je passe un mois difficile je suis la seule à en pâtir, et j'ai la chance d'avoir "au cas où" un appui familial, ce qui est, même si on ne l'utilise pas, très rassurant. 

Je ferai un article sur le blog sur la dimension psychologique d'une création d'entreprise. Qu'est ce qui a changé dans mon mode de vie ? Comment gérer l'anxiété etc. Si cela t'intéresse n'hésite pas à me le dire en commentaire !

"Comment as-tu choisi ton nom et ton logo ?"

Le choix du nom et logo de l'entreprise. Etape très importante ! C'est ce qui va te démarquer des autres et permettre à tes clients de te définir et reconnaître. Là j'ai eu un raté, ce qui me connaissent et me suivent depuis le début savent que "Chinedetoncanap" n'était pas ma première idée. En effet, lors d'un précédent dépôt de marque j'ai eu quelques lettres d'avocats me conseillant de changer de nom car il ressemblait trop à la marque de leur client. Autant te dire que contre un avocat, je ne pouvais pas grand chose... Mais encore une fois c'était un mal pour un bien car je suis aujourd'hui totalement épanouie quant au nom Chinedetoncanap ! Enfin, le logo a été concu par Mehdi Boujbir (Instagram : @mehdiboujbir) et s'est inspiré d'une photo que tu peux voir ci-dessous. 

(La photo qui a inspiré le logo)

(Le logo)

 

Là encore, à toi de réfléchir ! Qu'est ce que tu veux mettre en avant sur ta marque ? Quels styles vas-tu proposer sur ton site ? Etc.

"As-tu fait ton site toi-même ? Comment faire un site internet ?"

Personnellement j'ai fait appel à un professionnel pour me créer mon eshop car je voulais un site propre, clair et très vite fonctionnel (tu as toutes ses informations dans les mentions légales, encore merci Sami !!). Aujourd'hui tu as pas mal d'alternatives à l'eshop : plateformes de vente, marketplace, applications de revente etc. A toi de voir sur quoi tu veux vendre. De mon côté j'ai toujours  voulu garder ma liberté (peut être mon côté solitaire qui ressort...) d'où le choix d'avoir mon propre eshop.

 

Passons à la logistique, je t'ai mis ce qu'on me demandait le plus par Instagram, si tu as d'autres questions, n'hésite pas à les poser en commentaire. 

3/ La logistique :

"Faut-il de la place pour stocker une friperie ? Vends tu tout ce que tu chines ?"

Une friperie ce n'est pas une entreprise de boutons, ça prend énormément de place. Personnellement, je vis dans un appartement, je ne pouvais donc pas stocker la marchandise à mon domicile, j'ai donc dû trouver un local où entreposer mon stock. Car oui, du stock il y en a ! Je le divise personnellement en 3 catégories : les pièces chinées qui attendent d'être lavées et prises en photos, les pièces photographiées qui attendent d'être mise sur l'eshop et enfin, les pièces en ligne qui attendent nouv.eaux.elles propriétaires. A savoir que tu ne vas pas vendre toutes les pièces que tu achètes ! Certaines pièces peuvent rester 1 an dans ton stock. (j'en fais l'expérience tous les jours)

 

"Où trouves-tu les pièces que tu proposes ?"

Chiner. Chiner, ah chiner ! La meilleure partie, ce pourquoi on se lance dans cette belle aventure !! Il faut que tu te poses la question de où. Où vais-je trouver mes pièces ? Suis-je prêt.e à être toujours à l'affût même pendant mes vacances? Suis-je prêt.e à abandonner mes dimanches matins au lit qu'il pleuve, vente, ou neige pour aller faire les vide-greniers ? Y'a t'il d'autres endroits que les vide-greniers où je pourrai me fournir pour les périodes creuses ? Personnellement je chine sur les vide-greniers, dans les boutiques associatives et sur internet. 

 

"Quelle est ta marge sur chaque vente ?"

Les charges. Alors je n'exposerai pas ici la marge que je m'accorde, car tout dépend de la pièce, de la marque, de son prix d'achat etc. Mais passons au sujet qui "fâche". Avoir une friperie ce n'est pas juste "j'achète une pièce tant et je la revends un peu plus chère donc j'y gagne". Non, ce n'est pas si simple. Je te conseille avant de te lancer de réfléchir à toutes les charges que tu auras (lessive, eau, internet, trajet en voiture, cartons, scotch, papier, encre d'imprimante etc.) mais aussi les charges à payer à l'Etat. En micro-entreprise tu paieras les charges sur ton Chiffre d'Affaire et non sur tes bénéfices. Hors tu verras très vite que ton CA sera bien plus haut que ton bénéfice. Et oui, c'est le jeu m.on.a pauvre Luc.o.ette ! Mais ces charges sont nécessaires car elles te permettent de cotiser pour ta retraite. (et oui tu n'es plus salarié.e , il faut donc déjà penser à ça !)

 

4/ Mes difficultés

"Est ce que c'est dur de monter une friperie en ligne ?" 

Alors cette question me fait toujours sourire et c'est souvent la première que l'on me pose ! Oui évidemment monter une entreprise est toujours compliqué ! Tu vas te retrouver seul.e, tu ne seras pas sûr.e d'avoir un salaire à la fin du mois, tu dois trouver ta clientèle etc.

En montant ton entreprise tu pars de rien, mais toutes les plus grandes firmes ont commencé comme cela !

Je pense que mes plus grandes difficultés sont : de tenir mentalement (mais ça j'en ferai, je pense un autre article), mais surtout de me faire connaître auprès de la clientèle et de la convaincre de passer le premier achat.

(Instagram un allié non négligeable pour se faire connaître)

 

L'achat en seconde main devient une alternative indispensable dans le monde d'aujourd'hui et deviendra, je pense, un réflexe pour la plupart d'entre nous plus tard (même si pour certain.e.s c'est déjà le cas). Alors évidemment, tu n'es pas le.la seul.e à penser à créer ta friperie, nous sommes nombreu.x.ses dans ce domaine ! D'un côté ça ne facilite pas ta recherche de client.e.s mais d'un autre, tant mieux, car cela va permettre à la planète de souffler un peu. De plus, la tâche devient de plus en plus difficile car les consommateurs ont aujourd'hui de nombreuses alternatives au neuf comme les applications mobiles où les vêtements sont bradés à quelques euros.

A toi de te démarquer ! Qu'est ce que tu peux proposer de plus ? Pourquoi les client.e.s iront sur ton site plutôt que sur ces plateformes ?

Je pense que ce sont les questions à te poser pour te lancer sereinement. 

 

Pour conclure, créer son entreprise n'est pas mince affaire, mais c'est ce qui fait la beauté et le challenge de la chose ! 

 

 

J'espère avoir répondu à tes interrogations, si tu as d'autres questions ou conseils n'hésite pas à laisser un commentaire !

A bientôt !

Yasmine. 


Article précédent


  • Fleur-Xuân le

    Hello Yasmine, super ton article ! Etant moi aussi en train de monter une friperie et en plein dans l’étude de marché, je l’ai trouvé très intéressant. Si tu veux en faire un autre sur les conditions psychologiques n’hésite pas ! c’est toujours rassurant et encourageant de connaître ce que traversent les autres.


Laissez un commentaire